Blog

  • Le conseil de JAYA

    Conseil du jour :

    Par ces fortes chaleur pensez à mettre un chapeau pour sortir !!!

     

    Jaya casquette 2   Jaja casquette 3

  • La lessive avant l'eau courante

    Avant que n'apparaisse l'eau courante des gestes qui nous semblent simples aujourd'hui nécessitaient du temps, du courage et une bonne organisation.

    Les points d'eau utilisés pour faire la lessive étaient soit les rivières soit les puits et ceci été comme hiver !

    Comme nous l'a souligné une personne du foyer de Melle qui a bien connu ce temps des lavoirs :

    " Quand j'ai montré à ma petite fille un lavoir elle ne me croyait pas. Pour elle il était inconcevable qu'on se mettait à genou pendant des heures et qu'on frottait notre linge à même la rivière sur cette pierre.

    C'est quelque chose que les jeunes ne s'imaginent pas !"

    Genouillon 

    Le genouillon était utilisé pour tenter de protéger les genoux des lavandières qui devaient garder la position des heures durant. Il était garni de paille ou de foin.

  • Merci aux membres

    Je suis en train d'écrire les articles et les réponses des résidents de Villefagnan et de Melle ET je me suis dit : Il faut que je fasse un post pour toutes les personnes qui ont pris le temps d'écrire aux seniors.

    Vendredi j'avais donc rendez vous avec mes 7 seniors de Villefagnan et j'étais contente car j'avais imprimé le matin vos messages afin de leurs distribuer à chacun. 

    On a commencé notre réunion en parlant comme convenu des souvenirs d'école, de l'éducation à leurs époque,.... Mais ça je vous en parlerai en détail dans les billets à suivre.

    Puis j'ai distribué les courriers à chacun. (donc vos messages que j'avais imprimé pour chacun)

    Là j'ai un peu eu l'impression d’être le père noël (mais avec moins de barbe) Bon Claude a râler car il était vexé de n'avoir eu qu'un message donc il a bougonné un peu mais il était tout de même bien content.

    Ils ont presque eu les larmes aux yeux, ils étaient émerveillés par ces messages venus d'endroits si différents : La réunion , Melle , le Burkina Fasso, st pierre et Miquelon, la Rochelle.... des lieux dont certains ne connaissent rien qu'ils n'ont jamais vu.

    Des gens qui prenaient le temps de leur écrire à eux alors  deux mots deviennent magiques ! C'était touchant de prendre leurs réponses, leurs questions, et j’espère que vous continuerez à converser avec eux.

    Quand le moment fut venir de nous dire à la prochaine fois ( au mois d’Août) ils ont tous demandé s'ils pouvaient garder les lettres. J'ai  souvent offert des cadeaux à mes enfants comme nous tous mais jamais je n'ai vu le bonheur et la reconnaissance que j'ai vu dans les yeux de mes seniors ce jour là en leur remettant simplement ces morceaux de papiers.

    Je sais que dans les moments de doute, ou quand j'aurai l'impression que personne ne nous aide et que tout cela ne sert peut être a rien, il me suffira de repensé à ces yeux humides d'émotion pour me dire que si c'est utile. Ça ne révolutionnera pas notre monde mais la somme des petites choses fera une grande oeuvre.

     

    Du fond du cœur je voulais vous remercier de contribuer à rendre ce monde plus humain.

     

  • La résidence de la Garenne

    Le 5 Juilet 2016 j'ai eu la chance de rencontrer 18 residents du foyer logement de Melle La residence de la Garenne. N'ayant pas encore les autorisations d'image de tout le monde vous n'aurez pas tout de suite la photo de groupe.

    Ces personnes sont toutes originaires d'un milieu rural et viennent majoritairement du secteur de Melle. Tous avaient des parents qui étaient agriculteurs. 

    D'ailleurs vous savez à quoi on reconnait un vrai agriculteur ?

    Il roule les rrrrrrrrrrrrr

     

    Pour notre première rencontre nous avons évoqué les différences de mode de culture entre leurs enfance et maintenant.

    Déjà au niveau du matériel c'est simple il n'y avait pas de tracteurs on faisaient les travaux avec des bœufs ou des chevaux.

    Résultat de recherche d'images pour "enfant en train de labourer avec cheval"                                       Résultat de recherche d'images pour "travaux labour ancien temps"                             Résultat de recherche d'images pour "travaux labour ancien temps"

    Les premiers tracteurs sont apparus bien après la guerre et encore pas pour tous sur 4 fermes une dame me dit qu'il n'y avait que deux tracteurs dans son bourg.

    Du coup il y avait beaucoup plus de gens qui travaillaient dans les fermes. Des gens louaient leurs services de ferme en ferme. Ces personnes ne recevaient leurs salaires qu'à la fin des travaux (des fois 6 mois après) ils devaient se contenter de vivre avec ce qu'ils avaient (des volailles, des lapins, leurs potagers).

    Dans les fermes plus petites qui n'avaient pas les moyens de payer des gens c'était le couple qui travaillait et les enfants étaient très vite mis a contribution pour aider aux travaux de la ferme. On ne partait pas en vacances l’été les vacances c’était dans les champs pour surveiller les bêtes, tirait les chevaux ou n'importe quel aide dont on avait besoin. On ne demandait pas aux enfants leurs avis.

    Souvent les enfants allaient à l'école l'hiver mais l'été ils aidaient aux champs.

    En général des l'age de 13 ans (age ou l'on passait le certificat d'étude ) l'école c’était fini il fallait travailler.

     

  • Une nouvelle rencontre cette apres midi

    Juste un petit coucou pour vous dire que cet apres midi je rencontre les pensionnaires du foyer logement de Melle pour leur presenter le projet. Comme à chaque fois c'est le stress. Vont 'ils adherer au projet ? Vont'ils vouloir partager leurs souvenirs ?

    Bon normalement ça va bien se passer mais voilà c'est là c'est l'angoisse qui me revient de loin : la peur de parler en publique. Ca passe, des que c'est le moment est venu mais en attendant c'est la boule au ventre.

    Allez je vous poste le compte rendu ce soir 

    Résultat de recherche d'images pour "le stress"

  • Gisele Zoé FRANCOIS

    Gisele francois est née en 1925 elle vivait dans l'Oise.

    Gisele francois

    Pendant la seconde guerre elle avait 15 ans. Elle m'a raconté que comme son papa etait couvreur elle montait avec lui en haut des clochers des eglises. C'est elle qui passait des mots aux resistants sous le nez et la barbe des allemands.

    Comme elle dit "il y en avait partout c'etait horrible et effrayant."

    Elle a vu des personnes innocentes partir dans les wagons de la mort pour les camps de concentration parce que un commercant malveillant les avait denoncer comme etant juifs que ce soit vrai ou non;

    Fait etrange pour sa génération ses parents étaient divorcés ce qui a été tres dur à vivre pour elle. Son papa qu'elle aimait tant lui manquait enormement.

    Quand je lui ai demandé quel metier elle avait exercé elle m'a dit "c'etait la guerre il fallait travailler dans les champs puis apres papa m'a placé dans une maison ou je m'occupais des enfants et des repas. C'etait bien, pas salissant il fallait toujours etre impecable. J'aimais bien ça la seule contrainte c'est qu'il fallait etre toujours disponible pour les maitres."

    a vos plumes pour Gisele.

    Lire la suite

  • Claude PICARD

    Claude PICARD a 83 ans il est tres souriant meme si ça se voit pas tout de suite sur la photo.... (bon bah ok je suis pas photographe mais je me soigne lol)

    Claude picard 2

    Il est originaire de la charente et meme de Villefagnan.

    Suite à un malaise il a été hospitalisé à Ruffec d'ou il est ensuite rentré à l'ehpad cela fait un an environ.

    Il etait agriculteur avec des terres et des betes. Mais quand il s'est retrouvé seul il a du vendre ses betes "c'est trop de temps trop de travail matin midi et soir, plus de weekend" m'a t'il dit.

    De part son metier il n'a pas voyagé ou juste dans les environs

    Il aime bien rire et n'a pas hesité à faire le pitre pendant la reunion (c'est bien ça nous a fait rire)

    Voila Claude n'attends plus que vos questions.

     

    Lire la suite

  • Suzanne LARDENOIS

    Suzanne est la doyenne de notre groupe à Villefagnan, mais je peux vous dire que ça ne se voit pas.

    Suzanne lardenois

     

     

     Suzanne a... 97 ans. Elle est originaire de Vendée où ses parents étaient facteurs puis après ils sont allés habiter dans les Ardennes où elle a rencontré son mari Monsieur Lardenois « qui venait de la Meuse, pas des Ardennes » dit-elle en riant. Son mari est aussi mort des suites de la guerre et il y a peu son fils ainé aussi, des suites d'un cancer. Alors elle s'est retrouvée ici à l'Ehpad parce que rester seule, c'est bien trop dangereux. Elle aurait voulu suivre les traces de ses parents et passé le concours des PTT, mais voilà, à cause de cette foutue guerre les concours n'ont pas eu lieu. Suzanne est allée assez souvent en voyages, en France, notamment sur la côte atlantique (Les Sables d'Olonne, la Rochelle...) Suzanne est une dame super mignonne et n'attend que de pouvoir nous raconter plein de souvenirs.

    Lire la suite

  • Madeleine DUCHESNE

    Madeleine DUCHESNE

    Madeleine duchesne

    Madeleine m'avait tout de suite donné une impression de grande sensibilité. Elle a 94 ans (elle est née entre les deux guerres en 1922) elle est originaire des deux Sevres de la commune de Loizé ( pas loin de Chef Boutonne)

    Elle avait une ferme dont elle s'est quasiment tout le temps occupée seule.

    Elle m'a beaucoup touchée quand elle m'a expliqué que son mari, son grand amour est mort des suites de ses blessures de guerre. Vous imaginez il est mort il y a plus de 70 ans et elle le regrette encore. Je lui ai demandé si elle avait ete remariée elle m'a dit oui car on m'a obligé mais sinon je l'aurai suivi dans la tombe.

    elle avait 17 ans et je peux vous dire qu'il y a encore des sanglots dans sa voix quand elle parle de lui.

     

     

     

    Lire la suite

  • Pierrette MORIN

    Voici une des jeunette de l'EHPAD Mme MORIN Pierrette, 78 ans

    Pierrette morin

    C'est une personne adorable qui s'est retrouvée à l'EHPAD suite à un AVC et parce que c'etait trop dangereux qu'elle reste seule.

    Originaire de Charente de la commune de Montjean plus particulierement Pierrette est toujours restée dans le coin.

    Elle a été factrice, aide ménagere, couturiere .... On ne peut pas dire qu'elle ait été inactive !! D'ailleurs elle est encore plein de dynamisme et d'energie. 

    Elle a un peu voyagé tout de meme pendant les vacances mais jamais à l'etranger elle aimerait bien que des gens d'autre pays lui donnent des nouvelles.

    Pierrette m'a confié une anedocte assez amusante :

    Son instituteur a été aussi l'instituteur de ses enfants et maintenant il est dans le meme EHPAD qu'elle !!!

     

     

     

     

    Lire la suite

  • Gérard BRIGOT

    Aujourd'hui je vais vous presenter M Gérard BRIGOT.

    M brigot

    Résident de la maison de retraite de Villefagnan M BRIGOT a toujours vécu dans le coin de Aigre. Ses parents habitaient à Bessé. Son pere etait agriculteur et sa maman etait institutrice.

    Gerard a 60 ans c'est le plus jeune pensionnaire de l'EHPAD.

    Il est super gentil toujours souriant et avec un regard tres malicieux. Moi je l'aime bien vraiment.

    Il m'a dit qu'il n'a jamais voyagé je pense que c'est par rapport a son handicap, en tout cas ça ne l'empeche en rien d'etre plein de vie et de bonne humeur.

    Il aime bien ces petits groupe de paroles et je sais qu'il attend avec impatience que des internautes lui posent des questions pour pouvoir y repondre.

     

     

    Lire la suite

  • Raymonde ROGER

    " Bonjour Madame pouvez-vous vous présenter ?

    - Je m'appelle Raymonde ROGER et je viens de Noisy le Grand en région parisienne.

    - d'accord et comment se fait il que vous soyez à Villefagnan en Charente ?

    - Je venais passer des vacances chez ma nièce et j'ai eu une crise. On a du me faire rentrer à l’hôpital en urgence et de là ils ont du m’amputer des deux jambes. Apres ma nièce m'a trouver une place à la maison de retraite et ça fait un peu moins d'un an que je suis içi.

    - Vous étiez donc dans un environnement de ville avec plus de monde qu’içi ?

    - Oui tout à fait de beaucoup même. Du coup je suis venue içi pour connaitre la Charente et finalement je ne pourrai rien voir.

    - Vous avez quel age ?Raymonde roger

    - J'ai 91 ans 

    - Vous ne les faites pas du tout. Je vous en donnerai 10 de moins facilement

    - Merci j'essaye de rester jeune au moins dans ma tête.

    - Vous avez des enfants ?

    - Non mais j'ai une ma nièce que je considère comme ma fille.

    - Vous avez eu l'occasion de faire des voyages ?

    - En France uniquement mon mari était claustrophobe donc on ne prenait ni l'avion ni le bateau.

    - D'accord et vous avez été visité quoi en France ?

    - J'ai visité le Var car mon frère avait une maison et on allé y passer un mois pendant nos congés payes. Et en hiver on allait en Suisse chez un ami qui avait un chalet. Ah oui c'est vrai du coup j'ai été à l’étranger. Mais c'est parce que l'on pouvait s'y rendre en voiture. J'ai aussi visité la cote Normande et Bretonne. On avait une caravane c’était la liberté alors dés qu'on a été à la retraite on en profité pour visiter. Il y a deux ans je suis allé en Dordogne avec mes neveux.

    - Est ce que ça vous fait plaisir ces réunions que l'on fait.

    - AH oui c'est bien, ça nous permet d’échanger et d’être tous ensemble *

    (* Les entretiens se font en petit groupe selon la volonté des résidents de l'EHPAD du clos des tours.)

    - On se revoit alors ?

    - AH oui avec plaisir.

    - Moi aussi ça me fait plaisir j'aime beaucoup bavarder avec vous.

    - La prochaine fois on parle de l'école et de vos souvenirs d'école et des questions que vous auront posés les internautes ?

    - D'accord.

    - Est ce que je peux vous appeler par votre prénom ?

    - Oui au contraire ça me ferait plaisir.

    - Merci de faire partie du projet Raymonde et je vous dit à dans 15 jours.

    - Au revoir Laetitia."

     

     

     

     

     

     

    Lire la suite

  • RENCONTRE AVEC LA PRESSE

    Je vous avez dit que j'avais une surprise à vous apprendre : et bien voila je peux vous le dire aujourd'hui nous avons rencontré la presse locale. Le journaliste M DARRYGRAND a réalisé un reportage pour la Nouvelle République sur l'association dans les locaux du foyer logement de MELLE pendant lequel étaient présents :

    Mme TRILLAUD Anita animatrice du foyer logement de Melle,

    Mme BABIN l'animatrice de l’hôpital de Melle,

    M Yohan MARCEAU président de l'association 

    Laetitia POULTER secrétaire de l'association. 

    Nous avons ainsi pu affirmer notre volonté de réaliser un projet commun  en faveur des personnes âgées autour de l’aménagement du jardin et du blog qui va nous permettre de faire le lien entre les établissements.

     

    Je vous tiens au courant des que l'article paraîtra.

    Et puis on espère que ce premier article nous permettra de faire connaitre la cagnotte pour que ce beau projet continue de grandir.

    Je vous redonne le lien car il faut continuer à partager au maximum 

    https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/le-jardin-des-memoires

  • RENCONTRE A VILLEFAGNAN

    Vue exterieure

    Hier j'ai rencontré les résidents de l'EPHAD de Villefagnan ( en Charente prés de l'association).

    Nous avons échangé sur la mise en place du projet blog. J'avais préparé un diaporama qui a été suivi avec attention par tous.

    Le projet qui consiste donc à venir à leur rencontre, dialoguer, raconter leurs souvenirs leur plaît beaucoup.

    Ça m'a tout de même rassurée car j'avais passé un week-end bien stressant à préparer cette rencontre qui était déterminante pour notre projet. En effet nous ne savions pas comment les seniors allaient accepter ce projet. Est ce que ça allait leur plaire ? Est ce qu'ils auront envie de parler d’eux-mêmes ? Le coté informatique du projet les intéressera ou leur fera peur ?

    C'est donc plein de doute et d'incertitudes que je me rendais à mon rendez vous.

     

    Quand je suis arrivée Céline l'animatrice m'attendait et je l'ai suivi vers le séjour ou une vingtaine de personnes étaient en train de m'attendre avec impatience devant l’écran blanc du rétroprojecteur.

     

    Bon plus le temps de se stresser, on branche l'ordinateur au rétroprojecteur et c'est parti pour le moment de vérité …

     

    Les inquiétudes ont été quand à l'ordinateur qu'ils ne connaissent pas et qu'ils ne possèdent pas non plus d'ailleurs.

     

    Mais je les ai rassurés ce n'est pas grave je vais m'occuper de la partie informatique et si eux le souhaitent je leur montrerai comment faire.

    Alors eux aussi ont été rassurés et m'ont dit « alors oui on est d'accord pour discuter et puis on a plein de choses à dire et à raconter ».

     

    Une dame très dynamique au regard malicieux nous a confié comment petite fille elle passait en douce des mots au nez des officiers Allemands pendant la seconde guerre mondial en les cachant dans les plis de ses sous vêtements. Il fallait en avoir du courage tout de mime pour faire ça.

    Quand je pense qu'aujourd'hui on a peur que les enfants aillent tout seul chercher le pain !!!!! Et que elle petite fille se faisait messager de la résistance.

     

    Nous avons dors et déjà convenu de commencer les reportages Vendredi.

     

    Je suis très contente car j'ai maintenant la preuve que ce projet intéresse nos seniors et qu'ils ont envie de nous suivre.

    Groupe 1

     

     

     

  • Mobilisons nous

    Je voulais vous parler d'un projet de l'association qui me touche tout particulièrement il s'agit d'un projet qui concerne les personnes âgées qui sont isolées et seules chez elles. Oui vous savez ces grands parents qui vivent loin et que personne ne va voir ( a part l’infirmière peut être quand ils sont malades ou l’auxiliaire de vie à qui on demande de s'occuper d'eux en moins d'une heure) et bien nous on voudrait que ces personnes sortent de leur isolement. COMMENT ???

    Et bien voilà l'idée dans les grandes lignes (pour les détails je vous mets le projet complet) on veut aller à leur rencontre à leurs domiciles et faire des reportages sur elles dont on vous fera profiter dans un blog. Vous pouvez d'ailleurs voir le début du projet sur la page d'accueil du site.

    Je suis sure que ces personnes on encore beaucoup de choses à nous apprendre et que leurs vies sera passionnantes.

    Ce qui nous manque aujourd'hui c'est les moyens financiers pour y arriver.

    AUCUNE SOMME N'EST RIDICULE VOUS POUVEZ NOUS AIDER MEME AVEC QUELQUES EUROS

    https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/le-jardin-des-memoires

     

  • DEJA 15 JOURS

    DEJA 15 JOURS sans que je vous parle de moi ! Mais comme le temps a du vous sembler longs mes amis humains !!!

    Ne m'en voulez pas mais c'est que j'ai eu beaucoup de choses à faire et à mettre en place.

    Déjà on a visité l’école de Chef Boutonne ou on va faire les animations pour les enfants en Septembre.

    Voici la photo.

    Ecole chef

    Puis on a rencontré plein de gens pour l'association :

    L’hôpital de Melle avec qui on va mettre en place un super projet pour que les résidents aient un magnifique cadre de vie.

  • Recherche de fonds

    DEMANDE DE SUBVENTIONprojet-jardin-de-l-espoir-association-espoir-nature.pdf (1.38 Mo)

     

    Nous lançons un appel à financement pour notre projet d’aménagement du site afin de recevoir des enfants et des personnes âgées pour qu'ils puissent venir échanger et s’éduquer autour du jardin.

    Le but est de récolter 1000 € pour l'association afin d'acheter un chalet et du matériel de jardinage.

     

    Nous avons mis en place un appel de fond sur un site participatif. Nous vous partagerons le lien prochainement.

     

    Nous serions également heureux de participation en matériel ou même que vous veniez bénévolement pour nous aider à mettre en place le projet.Apres tout le but de ce lieu est  avant tout de vous accueillir. 

    Alors n’hésitez pas venez nombreux 

  • Une bonne journee de chien !!!

    Cette semaine c'est bulles et cotillons dans l'association !!!!!!!!!!!!!!!

    Déjà on vient d'apprendre officiellement que nous étions choisi pour animer les Temps Accueil Péri-scolaire ( plus connus sous le nom TAP)

    Ce qui veut donc dire une rentrée régulière d'argent sur le compte de l'association !

    Donc la déjà avec mes maîtres c'est double ration de croquettes et eau fraîche à volonté.....

    En plus on a fait la connaissance d'une super personne c'est Mme Anita TRILLAUD qui est l'animatrice du foyer logement de Melle. On a des supers projets ensemble pour animer et embellir le lieu de vie des résidents de la maison de retraite. Les résidents doivent venir nous voir sur le site de l'association pour définir le projet

     

    ET la cerise sur la moelle dans l'os l'association est officiellement organisme de formation professionnelles.

    Comme d'habitude mes canards : affaire à suivre je vous tiens au jus …

  • Juin au jardin, tous les conseils

     

    Résultat de recherche d'images pour "mois de juin"

     

    L’été arrive et le jardin connaît l’une des plus belles périodes de l’année.

    Les fleurs se parent de leurs plus beaux attraits, les arbustes sont en pleine croissance, les fruitiers laissent présager la qualité de la récolte à venir alors que le potager vous offre déjà de beaux légumes.

    Semis, plantation, désherbage et traitement des fruitiers, beaucoup de travaux de jardinage sont à réaliser en juin.

     

     

     

    Fleurs en juin :

    Il est encore temps de planter les annuelles qui fleuriront cet été et cet automne.

    • On peut semer les annuelles qui fleurissent l’été

    • mais aussi les annuelles qui fleurissent à l’automne

    Supprimez les fleurs fanées des autres plantes au fur et à mesure afin de stimuler l’apparition de nouvelles fleurs.

    En cas de forte chaleur et s’il ne pleut pas, arrosez régulièrement en privilégiant un arrosage le soir pour éviter une évaporation trop immédiate.

    Pour les plantes achetées en pot ou en conteneur, il est encore temps de les planter à condition d’arroser régulièrement car leurs besoins sont plus importants.

    Enfin, coupez court le feuillage de vos fleurs à bulbes lorsqu’ils ont jauni. Il est en effet préférable d’attendre ce moment afin qu’ils aient le temps de contitnuer leurs réserves pour l’année suivante.

    Arbres et arbustes en juin :

    En ce qui concerne la taille des arbre et arbustes, c’est le bon moment pour certains :

    • Les arbustes qui ont fleuris au printemps peuvent être taillés, c’est même la meilleure période.
    • C’est également le moment de tailler vos buis, si cela n’a pas encore été fait.

    Arrosage et engrais des arbres et arbustes :

    En ce qui concerne les arbustes qui fleurissent l’été, préparez la floraison à venir en arrosant régulièrement et, éventuellement en apportant un engrais pour arbustes.

    Si vous cultivez vos buis en pot, n’hésitez pas à les arroser le soir s’il fait chaud et qu’il ne pleut pas car les buis ont besoin d’eau.

    Enfin apportez de l’engrais à vos plantes de terre de bruyère, notamment à vos hortensias qui auront, grâce à cela, une magnifique floraison.

    Conifères en juin :

    Si les conifères ne réclament pas beaucoup d’entretien, une engrais spécial conifères leur permettra de lutter efficacement contre les maladies et d’avoir une très belle ramure.

    Rosiers en juin :

    C’est l’une des périodes les plus actives d’invasion de pucerons.

    Afin d’avoir une floraison encore plus spectaculaire et durable, vous pouvez apporter un engrais rosier.

    En cas de chaleur et s’il ne pleut pas, arrosez le pied des rosiers sans arroser le feuillage pour éviter de favoriser l’appariton de maladies cryptogmiques.

    • Enfin, supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure afin de stimuler l’apparition de nouvelles roses.

    C’est aussi la saison des bananes alors récupérez les pelures pour les mettre au pied de vos rosiers, ils vous remercieront en vous donnant de jolies fleurs.

    Fruitiers en juin :

    Il n’y a pas grand chose à faire sur vos arbres fruitiers, sauf à les inspecter régulièrement pour vérifier qu’ils ne sont pas malades.
    Pour les cerisiers, protégez vos cerises grâce à un filet de protection.

    Concernant la vigne, continuez à traiter à la bouillie bordelaise tous les 15 jours afin d’éviter l’apparition du mildiou. Vous n’arrêterez le traitement qu’un mois environ avant la récolte du raisin.

    Potager en juin :

    Semis en place :

    Le mois de juin offre la possibilité de semer directement en place et en terre.

    On retrouve ainsi la betterave, les carottes, la chicorée, le concombre, la courgette, les haricots, la laitue, les navets, la pastèque, le persil, les poireaux, les pois, et les radis.

    Ces légumes, que l’on peut également semer avant le mois de juin, auront l’avantage, en étant semé maintenant, d’offrir une récolte assez tardive.

    Plantation au potager :

    C’est aussi le moment de mettre en terre vos légumes d’été et d’automne comme les aubergines, le concombre et cornichons,, les courgettes, les poivrons les poireaux d’automne, les tomates et les courges

    Pour les légumes qui ont déjà été semés et commencent à produire, il faut entretenir en désherbage régulier.

    Prenez soin aussi d’arroser dès que le sol est sec tout en évitant, comme pour les rosiers, de mouiller le feuillage.

    Côté plantes aromatiques et condimentaires :

    Vous pouvez cultiver toutes les plantes aromatiques et condimentaires, y compris basilic et coriandre

    Pelouse, gazon en juin :

    Si votre pelouse commence à jaunir, il est intuile de l’arroser. L’arrosage des pelouses consomme en effet beaucoup d’eau et chacun sait que notre planète en manque cruellement.

    Sachez que dès la première pluie, elle reverdira !

    Vous pouvez néanmoins apporter un engrais gazon afin de le fortifier et de le rendre encore plus vert et plus beau.